Un oscilloscope est un instrument de mesure permettant de cartographier les signaux électriques. La particularité des oscilloscopes est la représentation de la forme du signal en fonction du temps. Contrairement à d’autres instruments de mesure tels que les multimètres, les oscilloscopes affichent l’évolution temporelle du signal sur un écran graphique. Un axe de l’affichage est l’heure, l’autre axe est l’intensité du signal. Un oscilloscope (de stockage) est également appelé oscilloscope.

Conception et fonction

Les oscilloscopes sont toujours de conception très similaire. La courte introduction suivante résume la structure. Il y a d’abord un connecteur (BNC) pour chaque canal de mesure, ici marqué CH1 et CH2. Une sonde est connectée à ces canaux. Un grand écran affiche la forme du signal à mesurer. Sur l’axe X, l’heure est toujours indiquée, sur l’axe Y, l’intensité du signal. Souvent, les réglages actuels de l’oscilloscope sont indiqués sur le bord inférieur. Le premier paramètre important est ce qu’on appelle la base de temps. Cette valeur indique combien de temps de mesure correspond à une boîte (ici 100 ms). La valeur est donnée en s/div, c’est-à-dire en secondes par division (=box). Le paramètre est réglé à l’aide d’un bouton rotatif Time/div. En fin de compte, c’est ce qui sert à fixer le taux d’échantillonnage.

OscilloscopeL’autre paramètre important est la représentation du signal en mV/div, donc un réglage de 10 mV signifie qu’une boîte correspond à une amplitude de signal de 10mV. Cette valeur est réglée pour chaque canal à l’aide d’un bouton rotatif Volt/div. En outre, il existe de nombreuses options de réglage pour le déclencheur, le niveau de déclenchement et l’affichage de la forme du signal. Vous pouvez effectuer des mesures à un seul coup ou travailler en continu (en courant). Le signal peut être transformé mathématiquement, par exemple par une analyse FFT ou affiché en mode XY. L’article Unités fonctionnelles explique plus en détail les domaines mentionnés ci-dessus.