Comment être renseignés sur les risques avant d’assurer son bien immobilier ?

Vendre un bien, acheter un bien, s’assurer contre ce bien, tout ceci est difficile. Il faut être renseigné, et surtout bien renseigné, car les assureurs peuvent ne pas vous dire la totalités de leurs connaissances. Ainsi, le meilleur moyen de se renseigner est de le faire par soi même. De nombreux dispositifs sont mis en place, comme le diagnostic ERNMT. Il permet entre autre de définir l’état des risques naturels, miniers et technologiques qui entourent, ou font partie de votre bien immobilier

L’ERNMT est l’acronyme pour État des Risques Naturels, Miniers et Technologiques. Assez récent, il remplace depuis juillet 2013 l’ERNT, acronyme pour État des Risques Naturels et Technologiques
En déinition, il informe les locataires ou acquéreurs de risques potentiels qui entourent un bien. Réalisé par un diagnostiqueur qualifié, formé et certifié, il est obligatoire, peu importe l’âge de construction de votre propriété immobilière. Ce diagnostic est valable pendant 6 mois.
Vosu êtes un acheteur, et vous voulez trouver ce diagnostic, pour vous renseigner sur tous les troubles miniers, naturels ou technologiques de la ville de votre achat, vous pouvez trouver le diagnostic ERNMT via la mairie de votre ville.

Le diagnostic permet d’évaluer ces différents risques :

Naturels :

Tous les potentielles expositions d’une population à un risque de catastrophe naturelle, ou d’un évènement grave d’origine naturel de l’environnement de votre bien immobilier sont renseignés dans ce diagnostic. Ces risques comprennent les avalanches, en montagne, les incendies,, en forêt ou en ville, les risques volcaniques, si vous vivez à proximité du piton de la fournaise, par exemple, ou encore les tsunamis, cyclones et autres canicules pour les territoires chauds et dangereux.

Les risques miniers :

Dans de nombreuses villes, et sous de nombreux terrains existent des cavités souterraines artificielles abandonnées, et donc peu surveillées. Ces cavités sont extrêmement dangereuses car elles peuvent provoquer des effondrements de terrains, souvent dûs à l’érosion des roches. Ces effondrements, ou marnières sont destructrices. Les manifestations en surface de ces cavités à ‘abandon se font sentir à plus ou moins long terme.

Ces zones sont donc souvent confinés, et bien délimitées. Alors, une zone de précaution est délimitée et renseignée dans le diagnostic ERNMT, qui permet alors de définir tout ce qui concerne la prévention, la protection, la sauvegarde, et les mesures à prendre en conséquence. Pour se renseigner dans des cas de travaux, d’utilisation et exploitation du territoire, la PPRM, acronyme de plan de prévention des risques miniers sont disponibles aussi, mis en place par l’état.

Renseignez vous donc, car le diagnostic, qui je le rappelle est obligatoire, peut jouer en faveur dans la démarche d’assurance de son bien immobilier. Il peut également jouer en défaveur, mais dans tous les cas, sachez l’exploiter.