Les différentes stratégies du marketing

Les marques, dans le but de se différencier, de se positionner, de gagner des parts de marchés, se doit donc d’élaborer une communication très précise et technique. Dans le processus publicitaire, trois étapes se distinguent. Il y a la relation commerciale qui s’effectue en amont, la création qui est en aval de tout, et au milieu de ces deux domaines se trouve donc la stratégie. Dans l’élaboration d’une image de marque, d’une identité marketing, la stratégie est donc essentielle. Mais qu’est ce que la stratégie digitale, et comment la créer ?

La stratégie digitale

Aujourd’hui, les réseaux sociaux et la connexion de la marque au digital est essentielle au bon fonctionnement de sa communication, mais aussi de l’entreprise en général. La stratégie du 21ème siècle a donc ajouté à sa panoplie une stratégie supplémentaire, c’est celle de la stratégie digitale. Elle comprends une veille digitale, qui est une analyse poussée des concurrents, de leurs communications,ainsi qu’une analyse des différents acteurs et influenceurs parmi les cibles, une recherche des faiblesses des cibles à exploiter dans la campagne afin de convaincre et de les persuader. La stratégie digitale, dans le cadre d’une campagne de communication traditionnelle va donc aider à l’application sur les réseaux sociaux et sur internet des publicités produites.

La veille opérationnel

Lorsqu’une marque fait appel à une agence de communication pour la mise en oeuvre d’une campagne publicitaire, le département stratégique va opérer avec ses différentes ramifications. Parmi elles se trouvent en premier lieu ce que l’on appelle la veille opérationnelle. La veille est une analyse de la communications antérieures de la marque, une analyse qui très souvent approfondie sur différents positionnements, des différentes directives que la marque a pu avoir. La veille s’opère donc sur le client, mais aussi sur les concurrents et les cibles. Dans ce processus, les concurrents vont être analysés et classifiés, selon leur puissance, selon leurs parts de marchés, selon leur taux de mémorisation, s’ils sont top of mind ou non. Ensuite, une veille finale sur les cibles est opérée. A l’aide de nombreux outils, comme des questionnaires permettant d’évaluer l’appréciation, la notoriété ou encore la perception peuvent être distribués, et les réponses récoltées, couplées aux autres analyses détaillées ci dessus permettent alors de démarrer le processus stratégique.

La stratégie de création

Pour finir, au bout du processus stratégique se trouve la stratégie de création. Tout le processus stratégique est important, mais s’il y a quelque chose d’essentiel, c’est bien la stratégie de création. Le planning stratégique d’une agence va alors étudier le compte rendu de la veille, le brief client (ensemble des directives, volontés, conseils de la marque) pour ensuite produire le brief création. Ils vont alors traduire le SWOT, analyse des forces, faiblesses, opportunités et contraintes de la marque afin de créer un positionnement, qui amène des objectifs de communication. A l’aide de ce positionnement et des objectifs, des directives créatives vont être mises au point. C’est alors qu’une campagne peut être créée par les creas, qui vont pouvoir travailler grâce au travail, dans l’ombre, mais monumental du département stratégique.